Messagers de la Joie de l’Évangile

Les messagers de la joie de l’Évangile sont des hommes et des femmes qui ont reçu le mandat d’annoncer la Bonne Nouvelle : la joie de l’Évangile a comblé leur vie et transformé leur cœur. 6) Entrés dans le « dynamisme de la sortie » , ils rejoignent le monde entier pour annoncer avec créativité et avec le langage universel de la joie que l’Évangile est source de vie et de vie en abondance.

S’arrêter et choisir

Dans l’empressement de la vie, il faut avoir le courage de s’arrêter et de choisir et la période du Carême sert précisément à cela. Malheureusement, il n’est cependant pas facile de choisir. Il est plus aisé de vivre en se laissant porter par l’inertie de la vie, des situations, des habitudes. C’est pour cela qu’aujourd’hui, l’Église nous dit: “Tu es responsable; tu dois choisir”.

Des pasteurs avec la largeur du cœur de Dieu

Nous avons tant besoin de pasteurs qui embrassent la vie avec l’amplitude du cœur de Dieu, sans s’installer dans les satisfactions terrestres, sans se contenter de faire aller de l’avant ce qui existe déjà, mais en visant toujours plus haut.

À l’œuvre avec Dieu

Dans l’évangile de Marc, nous voyons “l’autre création” de Dieu», c’est-à-dire celle de Jésus qui vient “re-créer” ce qui avait été abimé par le péché. Et nous voyons Jésus parmi les gens. C’est « la “re-création” ». Puis, il y a une autre œuvre: l’œuvre de la persévérance dans la foi. C’est l’œuvre de l’Esprit en nous, pour rendre vivante la parole de Jésus, pour conserver la création, pour garantir que cette création ne vienne pas à manquer. Donc la présence de l’Esprit là, qui rend vivante la première création et la deuxième.

La rencontre avec Dieu est au cœur de la vie consacrée

Tout a commencé par la rencontre avec le Seigneur. D’une rencontre et d’un appel, est né le chemin de consécration. Il faut en faire mémoire. Et si nous faisons bien mémoire, nous verrons que dans cette rencontre nous n’étions pas seuls avec Jésus : il y avait également le peuple de Dieu, l’Église, les jeunes et les anciens, comme dans l’Évangile.

Parce que l’Église a un cœur de mère

This is post 3 of 6 in the series “Marie, modèle d’évangélisation” Ce qui nous préserve de ces chemins d’erreur c’est Marie, la Mère du Christ. Marie nous préserve de toute action violente contraire à l’amour. Marie sait ce qu’il faut faire et comment le faire pour que le Christ vienne au monde. Le mystère […]

La nourriture de Jésus

Partage : Quels sont les mots qui attirent mon attention et pourquoi ? Qu’est-ce que ce passage dit? Qu’est-ce que ces paroles ont à voir avec ma vie ? Qu’est-ce que je réponds à cette Parole ? En ce temps-là, comme Jésus était dans une maison, arrivent sa mère et ses frères. Restant au-dehors, ils le […]